Alain Crozier

accueil  livres  arts  musique  journal  agenda  photos  videos  bio  shop


Blondes obscures

Blondes obscures,
Chloé des Lys - Barry, 2012
90 pages, 16,40 € - ISBN 978-2-87459-651-3
Acheter sur le site de Chloé des Lys
Disponible sur commande dans toutes les librairies & sites Amazon, Chapitre.com...



Critiques
La quête de la femme est chez Alain Crozier comme la quête de la poésie. Tout est affaire de définition. Pas de statut particulier dans un cas comme dans l’autre. Une aventure dans tous les sens du terme. Au bout, la révélation peut-être. Aussi les brèves qui suivent ne sont que jalons : "Cette danseuse blonde serait-elle chienne qui attend sa proie devant la porte ? Duvet bleu sur duvet d’or. La danseuse blonde se montrera heureuse et réellement affamée. Il écrit dans le noir sur sa blonde…" La meilleure façon de toucher le réel n’est-elle pas de tâtonner à l’aveugle ? Question de choix! C’est aussi l’image de l’étreinte et de la connaissance physique. Une éthique se construit : la faute n’est pas dans le plaisir amoureux mais dans l’exercice du pouvoir, prendre de la hauteur, dominer par exemple. Alain Crozier appelle cela des passerelles. Un pacte avec le diable ! Celui qui donnera le pouvoir. Mieux vaut perdre le nord : "Son sud peut être mon nord " dit-il ! Elle efface tout endroit. Mais en même temps nous nous sommes retrouvés grâce à une carte de géographie du corps humain.

( Alain Wexler - Verso )

---

Mais pourquoi faut-il toujours
que des jeunes femmes blondes débarquent
avec leurs chromes de soucoupes volantes
dans ces villes de province où l'amour
grandit à côté des forteresses moyenâgeuses
sans savoir pourquoi leur pont-levis
ne s'abaisse pas à sortir des haut-le-coeur ?

( Patrice Maltaverne - Traction Brabant )

---

" Il y avait de grosses montagnes dans mon lit la nuit dernière." c’est la nuit, précisément, qu’Alain Crozier "emprunte un itinéraire de déviation" qui le conduit "à deux pas de l’enfer ", là où des blondes obscures viennent habiter ses rêves indomptables, tandis que le poète en lui dicte de "ne pas dévier de ce que l’on veut être."
Ce recueil ressemble à un refuge de haute montagne. Alain Crozier y abrite des vers épurés, vers luisants dans une obscurité tenace, porteuse de contes inavouables.

( Alain Helissen - Vents Contraires )

---

La qualité majeure de la poésie de Crozier tient à l’intransigeance. Les "Blondes obscures" ne sont pas là pour s’offrir à la consommation libidinale des plus scabreux penchants. Le poète met sobrement en pratique la notion "de corps au-delà des corps" élaborée par Didi-Huberman dans sa théorie sur la dissemblance de la figuration Il prouve qu’il existe deux pôles à l’écriture : l’un réaliste pour lequel un "corps est un corps" et à l'opposée un autre à caractère symbolique qui permet de le recréer. Il suggère enfin que la poésie - celle du corps en particulier - reste liée à la notion d'altérité et au mystère de l’incarnation "amoureuse".

( Jean-Paul Gavard Perret )
 
EN - FR


© Alain Crozier 2016  - mentions légales - newsletter - contact
accueil  livres  arts  musique  journal  agenda  photos  videos  bio  shop